Rechercher

La douche écossaise : une forme d'hydrothérapie

Mis à jour : avr. 10

Le terme douche écossaise date du 19ème siècle et fait référence à l'hydrothérapie pratiquée en Ecosse. Cependant elle était déjà présente dans la Rome Antique, où elle était utilisée avec succès, avant de tomber dans l’oubli.

Hippocrate, père de la médecine, la pratiquait sur la théorie des humeurs, l'abbé Sebastian Kneipp soignait également avec des cures d'eau et notamment d'eau froide. Aujourd’hui l'hydrothérapie est utilisée principalement dans les centres thermaux pour la prévention et le traitement de troubles aigus et chroniques du corps ; elle est plébiscité par les naturopathes. Extrêmement présente dans les pays Nordiques, la douche écossaise est une alternance de jets chaud et froid, ou du passage d'un sauna (ou d'un bain chaud) à un bain froid.





Pourquoi faire une douche écossaise ?

  • Tout d'abord pour stimuler votre système immunitaire et notamment vos lymphocytes T (immunité spécifique) et en ces temps de confinement, c'est essentiel !

  • Par le choc thermique qu'elle représente, la douche écossaise facilite l'oxygénation. Si vous respirez mieux, vous vous oxydez moins.

  • Le froid améliore la circulation sanguine. Bien monter le jet des pieds vers le haut des cuisses (l'aine : le lieu notamment des ganglions lymphatiques), des mains vers les aisselles

  • En utilisant le froid cela permet aux organes de se décongestionner, cela facilite l'élimination urinaire, et celle des déchets cellulaires. Par le froid, vous activez vos graisses brunes, chères à France Guillain dans sa méthode des bains dérivatifs, vous allez ainsi augmenter votre consommation calorique, perdre du poids et gagner en énergie.

  • Si elle est faite le soir, la douche écossaise favorise l'endormissement ; votre sommeil n'en sera que meilleur.

  • Au niveau de votre peau, le froid resserre les pores, donnant à la peau plus de fermeté et d'élasticité. Les cernes sont diminués, la peau est plus hydratée.

  • Le froid est l'ami de votre stress, de votre bien-être : un jet froid sur la peau entraîne une quantité impressionnante d’impulsions électriques, en direction des terminaisons nerveuses périphériques du cerveau : ce qui aiderait grandement en cas de dépression. "Une étude de 2008 a révélé que l’hydrothérapie par le froid a un effet analgésique et ne semble pas avoir d’effets secondaires notables ou causer une dépendance. Ce traitement comprenait une à deux douches froides de 38 degrés Fahrenheit, d’une durée de deux à trois minutes, suivies d’une adaptation graduelle de cinq minutes pour rendre la procédure moins choquante."

  • Avis aux sportifs : le froid est excellent pour vos muscles. Après les exercices, il aide à diminuer l’altération et le gonflement des fibres musculaires. Ce qui permet de parer aux douleurs et courbatures. Enfin il contribue à la récupération après l’effort.

Les mises en garde :

Si vous souffrez de problèmes cardiaques ou d'hypertension, cette technique est à éviter.

La pratique :

Commencez votre douche comme d'habitude, puis baissez la température progressivement jusqu'à atteindre une eau fraîche. L'objectif est de s'habituer progressivement à une eau plus fraiche au quotidien. Commencez par mouiller vos pieds, montez progressivement sur les jambes jusqu'à l'aine. Faites de même avec les mains, puis montez jusqu'aux aisselles, ajoutez ensuite le ventre, le cou et si vous le pouvez, terminez par le dos, le torse et la tête.


Respectez-vous, fonctionnez à votre rythme. Si vous ne faites que les jambes dans un premier temps, c'est déjà génial. Regardez ce qui se passe dans votre corps. Ressentez votre corps. Comment vous sentez-vous ?


La douche peut se pratiquer le matin au réveil, le soir avant de se coucher, après une séance de sport.


La douche froide doit durer de 1 minute à 4 minutes. Chacun y va à son rythme.

Je vous souhaite de belles sensations dans votre corps.





18 vues
  • s-facebook
  • Twitter Metallic